Test du drone Parrot Mambo

Parrot Mambo

119€
Parrot Mambo
7

Qualité

8/10

Simplicité

7/10

Fun

9/10

Autonomie

4/10

Pour

  • Prise en main facile pour débutants
  • Accessoires fournis
  • SAV très réactif
  • Ludique
  • Mini appareil Photo

Contre

  • Un peu cher pour un drone de cette taille
  • 6-8 minutes d'autonomie seulement

 

Cela faisait un moment que j’avais envie d’acheter un drone, parce que je suis toujours un grand enfant, et aussi tout simplement parce que ça fait du bien de faire autre chose que de la domotique de temps en temps !

Du coup, j’ai réussi à engrainer Benoit et nous avons profités d’une promotion pour s’équiper, et nous voici chacun avec le mini-drone Mambo de Parrot. Ce drone est fait pour les débutants (ça tombe bien !) et est accompagné de 2 accessoires : un canon à billes et une pince. Il nous paraît top pour apprendre les bases du pilotage sans pour autant exploser son budget.

La boîte du Mambo est plutôt classe et présente toutes les fonctionnalités du drone. La face avant montre le drone ainsi que ses 2 accessoires, tandis que la face arrière montre les accessoires dans un contexte d’utilisation. Le côté droit quant à lui montre les différentes caractéristiques du drone, à savoir :

Côté droit de la boite du drone Parrot Mambo

  • Compatible Bluetooth Low Energy
  • Caméra verticale de 300 000 pixels (0.3 mégapixels) pour une résolution photo de 640 * 480
  • Dimensions de 180 mm par 180 mm pour une hauteur de 40 mm
  • Poids de 63 grammes
  • Autonomie de 9 minutes
  • Le détail du contenu de la boîte

Contenu de la boite du drone Parrot Mambo

Le drone et tous ses accessoires sont bien maintenus avec des découpes précises pour chaque élément. Le contenu de la boite est  le suivant :

  • 1 drone Parrot Mambo
  • 1 canon lanceur de billes
  • 50 billes
  • 1 pince
  • 1 élément
  • 4 carènes
  • 1 câble USB
  • 1 batterie
  • 1 guide utilisateur

Le Mambo a donc une taille de 180 x 180 mm quand il est équipé de ses carènes (les protections d’hélices) amovibles. Il est connecté via Bluetooth à votre téléphone, et a selon Parrot une portée maximale de 20 mètres. Il est cependant possible d’ajouter une manette FlyPad, vendue séparément pour la somme de 39€, ce qui vous permettra d’aller plus loin (60 mètres selon Parrot). Nous ne pouvons que vous recommander son achat, votre expérience de vol n’en sera qu’améliorée !

Manette Parrot Flypad

Pour le moment, je piloterais le drone avec mon téléphone, la manette viendra plus tard.

Première prise en main du drone pas forcément évidente quand on n’en a jamais piloté ! Au bout de quelques minutes de tâtonnements, on commence à sentir les mouvements venir plus naturellement et on ose enchaîner plusieurs commandes à la suite, ce qui nous permet de bien déplacer le drone dans son espace.

Après quelques minutes de prise en main et de vol, pffiiooouuuu ….. plus de batterie…. un peu rapide à mon goût, mais soit, pour garder le drone aussi petit et léger, il y a forcément quelques concessions à faire !

Avec quelques recherches sur les technologies mises à l’œuvre sur ce drone par Parrot, il apparaît que la stabilisation du drone est faite à l’aide de la caméra et que les ultrasons sont utilisés pour garder le drone à une distance définie des obstacles au-dessus desquels il se trouve.

En ce qui concerne la possibilité de prendre des photos, le résultat est plutôt moyen, mais avec un capteur de 0,3 MP, on aurait été surpris du contraire. L’appareil photo se situe sous le drone et pourra prendre des clichés de ce qu’il survole.

Photo prise par le drone Parrot Mambo (originale)

On se croirait revenu 15 ans en arrière, au début des webcams, mais cependant cela apporte encore un petit plus au côté ludique de ce jouet.

Benoit nous fait également partager son avis sur ce drone :

La force de ce drone est sa facilité de prise en mains, notamment grâce à son auto-stabilisation réalisée à l’aide d’un capteur ultrason situé sous celui-ci. La télécommande, que j’ai eu l’occasion de tester, change vraiment la donne et permet un pilotage plus fin. Toutes les commandes tombent sous la main, les figures, et même des virages à 90° sur les gâchettes, ce qui finalement est presque de la triche !

Il ne faut pas s’y tromper, c’est bien un jouet et il rempli parfaitement sa vocation, surtout avec les accessoires fournis, comme la pince, qui est mon accessoire préféré. Le tout est finalement assez solide, car après pas mal de chutes ou de collisions en tout genre, les hélices de rechange, achetées en prévision, n’ont pas encore servies.
Le seul point faible à mon sens est l’autonomie en vol, qui ne dépasse pas les 10 minutes, on tourne plutôt autour des 8 minutes avec plusieurs décollages. Mais un pack de batteries associé à un chargeur portable de type powerbank vous donnera une durée de vol quasi-illimitée. De quoi occuper les petits comme les grands 😉

Quelques accessoires complémentaires qui nous paraissent indispensables :

  • La télécommande Parrot Flypad à 40€, permettant de piloter son drone avec une plus grande facilité et une meilleure précision
  • Un pack de 3 batteries à 27€ avec le chargeur, pour profiter plus longtemps du drone et ne pas perdre de temps avec le chargement de la batterie
  • Un étui de transport à 20€, parfaitement adapté au drone et à tous ses accessoires, que ce soit la pince ou le lanceur, et même les 3 batteries précédents
  • Une Powerbank 10000 mAh à 13€ (ou 5000 mAh)

Au final, notre conclusion sera que ce drone est parfait pour les débutants qui veulent s’essayer à cette nouvelle mode, sans investir trop d’argent et pour pouvoir déjà s’amuser un maximum !

Laisser un commentaire