Test du purificateur d’air Xiaomi Air Purifier 2

Xiaomi Air Purifier 2

130
Xiaomi Air Purifier 2
8.3

Qualité

9/10

    Efficacité

    9/10

      Encombrement

      6/10

        Intégration Domotique

        10/10

          Prix

          8/10

            Pour

            • Silencieux au quotidien
            • Efficace
            • Simple d'utilisation
            • Connecté

            Contre

            • Encombrant
            • Bruyant en mode Turbo

             

            Nous avions évoqué dans un précédent article les divers équipements permettant d’améliorer la qualité de l’air de votre habitation. Nous allons ici faire un focus sur un produit bien particulier que j’ai reçu et qui est en fonctionnement depuis maintenant un peu plus d’un mois : j’ai nommé le purificateur d’air Xiaomi Air Purifier 2.

            L’air de votre habitation est plus pollué que l’air extérieur

            Pour rappel, les polluants peuvent provenir de différentes sources (polluants chimiques, bio-contaminants, ou polluants physiques), aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur. La qualité de l’air tient également compte de la quantité de CO² présente, l’hygrométrie et même des odeurs.

            Un bon moyen de se débarrasser de toutes ces préoccupations et ainsi offrir une plus grande qualité de vie aux occupants de votre logement est d’investir dans un purificateur d’air. Investir est le bon mot, car le prix d’un bon purificateur d’air peut paraître assez élevé. Philips propose son AC4012/10 à 299€ et Dyson a sorti son modèle Pure Cool Link à 549€. Mais c’était sans compter sur Xiaomi, qui a décidé de sortir son propre modèle : le Xiaomi Air Purifier, disponible pour moins de 130€ !

            Asthmatique, je n’ai pas hésité une seconde à commande ce purificateur, très prometteur sur le papier en tout cas. En prenant la livraison French Priority, j’ai reçu le colis en moins de 15 jours, et voici enfin le purificateur en ma possession ! Alors pas de déballage photo sur ce produit, d’autres savent très bien le faire, nous allons plutôt nous concentrer sur le purificateur en lui-même.

             

            Le filtre fourni avec le purificateur est un filtre à charbon actif à 3 couches à haut rendement et a une durée de vie annoncée de 3 à 6 mois. Personnellement, je dirais qu’il peut durer plus longtemps, les conditions d’utilisation sont nettement moins difficiles qu’en Chine, marché pour lequel ce produit a d’abord été conçu.

            Plusieurs types de filtres sont disponibles en fonction des besoins :

            Version standard (Bleu) à 39€ : Filtre HEPA et Charbon actif  (PM0.3, PM2.5, formaldéhyde, pollen, poussière, odeurs…)

            Version améliorée (Vert) à 42€ : Idem standard mais avec un filtre HEPA H11 Ultra Dense. C’est celui que j’ai commandé d’avance pour quand il sera nécessaire que je change le filtre.

            Version anti-bactérienne (Violet) à 49€ : Idem version améliorée mais avec couche de filtration anti-bactérienne supplémentaire pour filtrer acariens et bactéries. Convient particulièrement pour les personnes avec des déficiences immunitaires.

            En pratique 

            Le purificateur fourni à travers l’application Mi Home un compte rendu de la qualité de l’air (PM2.5, Température, Humidité), et sur les statistiques de fonctionnement (nombre de jours restant pour le filtre, nombre de mètres cubes filtrés).

            Il est possible de changer de mode par l’intermédiaire des boutons :

            • Auto : Adapte de manière autonome la vitesse du moteur en fonction de la qualité d’air estimée
            • Sleep : Correspond au mode nuit, le purificateur est inaudible dans ce mode afin de préserver la qualité de votre sommeil (ça serait dommage de devoir choisir entre sommeil et air pur 😉 )
            • Favorites : Permet de régler manuellement la vitesse de fonctionnement. Idéal si vous souhaitez filtrer l’air lorsque vous avez fait bruler votre steak.

            Voici les différents réglages possibles :

            • Remise à zéro du compteur de vie du filtre
            • Planification des arrêts et démarrage du filtrage
            • Notifications sonores et visuelles (activation/désactivation)
            • Contrôle parental pour neutraliser le bouton sur l’équipement, et activation du son de retour des boutons
            • Activation du mode Turbo, permet de régler en plus rapide la vitesse de rotation du mode Favoris
            • Mode apprentissage automatique en fonction de vos habitudes pour l’extinction automatique

            Le menu Automation permet de créer des scénarios si vous posséder d’autres équipements comme des détecteurs de mouvements, ou bouton connectés à travers la Gateway.

            Dans Jeedom

            Depuis peu, le purificateur est parfaitement intégré dans Jeedom. L’équipement remonte comme dans l’application Mi Home les informations relatives à la qualité de l’air (Taux de PM2.5 estimé, Température, Humidité), ainsi que le statut de fonctionnement du purificateur et la durée de vie restante du filtre.

            Il est également possible de le piloter grâce aux commandes marche/arrêt, et aussi de changement de modes. On peut donc facilement créer des scénarios pour par exemple couper le purificateur lorsque la fenêtre est ouverte, où le déclencher automatiquement en cas de forte pollution ou pic de pollen.

            Conclusion

            Malgré sa taille imposante, le purificateur d’air Xiaomi sait se faire oublier par son silence de fonctionnement en mode Auto. Le mode Turbo, bien plus bruyant, n’est heureusement pas déclenché souvent. Après plusieurs semaines d’utilisation, je peux vous dire que la qualité de l’air est sensiblement améliorée et vous permettra de mieux respirer au quotidien. Le fait qu’il soit connecté est un vrai plus, notamment pour le suivi de la qualité de l’air, de la température et de l’humidité. Toutefois, le fait de pouvoir contrôler manuellement le purificateur le rend autonome et c’est appréciable.

            Les accessoires utiles

            Le format de la prise n’étant pas aux standards européens il convient d’acheter un adaptateur secteur.

            1 réflexion au sujet de “Test du purificateur d’air Xiaomi Air Purifier 2

            Laisser un commentaire